Background action Ships Yoda

Menacée par le pouvoir grandissant de la République galactique, La Fédération du Commerce décrète un embargo sur la planète Naboo dans le but de faire pression politique contre elle.

Cette démarche se retourne malheureusement contre elle et l’opportuniste Sénateur Palpatine est élu Chancelier suprême de la République galactique. Le Sénat ignore sa double identité : Palpatine n’est autre que Darth Sidious, puissant seigneur Sith qui complote dans l’ombre pour rassembler une armée secrète, les Séparatistes.

Jouant de sa duplicité, Palpatine monte les deux camps l’un contre l’autre, et un conflit qui sera bientôt connu sous le nom de la guerre des Clones éclate entre le Conseil Jedi et les Séparatistes. Les répercussions qui s’ensuivirent auront des conséquences sur la galaxie que nul n’aurait su prévoir.

La République, protégée par les intrépides chevaliers Jedi, se bat pour maintenir l’ordre et la paix au travers de la galaxie. Nos héros se retrouvent en état de siège sous le joug d’une force sinistre qui entretient des liens très étroits et profonds avec le côté obscur.

Ils sont loin de se douter que ces forces cherchent à tirer profit du chaos qu’elles génèrent en montant les deux camps l’un contre l’autre dans un jeu de domination galactique machiavélique.

Alors que la bataille fait rage, nombreux sont ceux qui se croyant à l’abri derrière les lignes de front mais se retrouvent catapultés dans le vif du conflit, testant la détermination de la République une fois pour toutes.

Dans chaque partie de dejarik, il y a des pions qui avancent sans réfléchir. Il en est de même pour les séparatistes qui chargent à l’attaque de la République sous les ordres du Conte Dooku et Darth Sidious. Disposant d’un nombre illimité de droïdes prêts à se jeter au front, les Séparatistes tentent impitoyablement de s’emparer du contrôle de la galaxie et de se débarrasser définitivement du Conseil Jedi.

D’innombrables attaques sont menées sous la griffe de l’effroyable Général Grievous, imposant un lourd coût de vies dans la balance. Les droïdes ne sont pas prêts de capituler.